Agir pour la santé de tous

Suivi des patients atteints de cancer : les généralistes favorables à des échanges renforcés avec l’hôpital

Etude et rapport
Date de publication
Visuel
Personne montrant une brochure
Crédit : Phovoir
Le manque de transmission d’information en provenance des hôpitaux ou des médecins spécialistes dans les délais utiles est souvent évoqué comme une source de difficultés pour les généralistes, dans le rapport de la DREES.
Corps de texte

Le nombre de patients atteints d’un cancer progresse et les médecins généralistes sont de plus en plus sollicités pour assurer leur prise en charge. Cependant, un tiers des généralistes n’ont suivi aucune formation complémentaire en lien avec la cancérologie.

Au moment de l’annonce du diagnostic, seuls 31 % des médecins disposent d’une information complète sur la pathologie de leurs patients, telle qu’elle est recommandée par le plan Cancer.