Agir pour la santé de tous

Les dépenses sociales versées aux personnes handicapées ont progressé de 13,5 milliards d'euros en 10 ans

Etude et rapport
Date de publication
Visuel
Infographie des dépenses sociales pour les personnes handicapées
La participation et la citoyenneté des personnes handicapées, la reconnaissance et l’attention portées aux personnes handicapées sont allées croissantes dans les politiques publiques depuis 2005. C'est l'un des premiers enseignements de la toute dernière étude de la DREES.
Corps de texte

Depuis le tournant de la loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées en 2005, l’effort social en faveur des personnes handicapées a progressé en moyenne de 2,4 % par an en euros constants, principalement porté par le développement des prestations sociales.

Cet effort social s’élève à 46,6 milliards d’euros en 2014, soit 2,2 % du produit intérieur brut (PIB). Cet effort passe avant tout par le système de protection sociale : les différentes prestations sociales versées au titre du handicap représentent 42,7 milliards d’euros en 2014. Les avantages fiscaux et sociaux en sus s’élèvent, quant à eux, à 3,4 milliards d’euros en 2014.

Cette hausse a été notamment portée par la montée en charge de la prestation de compensation du handicap, la réforme des prestations en faveur des enfants handicapés et la revalorisation de l’allocation adulte handicapé.

Au-delà de l’approche purement médicale, l’accessibilité et le droit à compensation sont devenus des piliers essentiels des politiques en faveur des personnes handicapées.

Référence : Timothée Barnouin et Thibault Darcillon (DREES), 2017, « Les dépenses en faveur des personnes handicapées ont progressé de 13,5 milliards d’euros de 2005 à 2014 », Études et Résultats, n°999, Drees, mars.