Agir pour la santé de tous

Les actions pilotées par l’ARS Centre –Val de Loire

Article
Visuel
Image avec les chiffres clés de l'ARS Centre Val de Loire en matière de démographie médicale
L’amélioration de la démographie des professionnels de santé est l’une des préoccupations majeures de l’agence régionale de santé Centre-Val de Loire et de ses partenaires.
Corps de texte

Dans le cadre du plan pour renforcer l’accès territorial aux soins, l’ARS et ses partenaires ont mis en place les actions suivantes.

Faciliter le cumul emploi-retraite des médecins libéraux

Cette mesure nationale permet concrètement à plus de 330 médecins retraités, dont 173 médecins généralistes à continuer à exercer une activité libérale en région Centre-Val de Loire (soit 9 % du total des médecins libéraux en activité),

Développer les consultations avancées

Des consultations avancées sont organisées dans certaines MSP (Argenton-sur-Creuse, Noyers-sur-Cher, Bonny-sur- Loire, et l’Argonne).

Favoriser les stages ambulatoires des professionnels de santé en formation

Le plan d'accès aux soins prévoit de développer les stages extra-hospitaliers pour la médecine générale et les autres spécialités, et améliorer les conditions d’hébergement et de transports.

  • 393 médecins peuvent accueillir des étudiants et des internes en médecine pour leur faire découvrir l’exercice de la médecine en proximité en région Centre

Pour les autres spécialités, 22 agréments ont été délivrés pour accueillir : 

  • 6 médecins en dermatologie (Joué-les-Tours et Tours),
  • 4 médecins en gynécologie-obstétrique (Orléans),
  • 3 médecins en ORL (Bourges et Saint-Doulchard),
  • 6 médecins en pédiatrie (Orléans et agglomération tourangelle)
  • et 3 médecins en rhumatologie (Saint-Doulchard).

La faculté de médecine de Tours et l’ARS ont une réelle volonté de développer davantage ces stages

Par ailleurs, en région Centre-Val de Loire, la quasi-totalité des Conseils départementaux s’engagent pour faciliter l’accueil des étudiants et internes en formation.

Développer les coopérations entre les professionnels de santé afin de rendre un meilleur service à la population

L’ARS Centre-Val de Loire a autorisé 13 protocoles de coopération entre professionnels de santé, dont 4 en matière de soins visuels. Au total, 80 professionnels de santé (libéraux et hospitaliers) participent à la mise en oeuvre de protocoles de coopération.

De nombreux projets sont en réflexion au sein des équipes de professionnels de santé, qui plaident pour une simplification des procédures et un assouplissement des délais.

L'ARS travaille également sur un projet de diplôme de niveau master II à la faculté de Tours, en lien avec le Collegium Santé, pour permettre la formation d’infirmières de pratiques avancées.

 

Déploiement de la télémédecine dans tous les EHPAD de la région Centre d'ici 2 ans

Le plan pour renforcer l’accès aux soins prévoit d’accompagner l’équipement des établissements de santé et médico-sociaux, des MSP et des centres de santé dans le déploiement de la télémédecine.

Pour l’ARS Centre, il s’agit notamment d’équiper tous les EHPAD (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) et toutes les zones sous-denses d’ici 2020 d’un matériel permettant la téléconsultation afin d’éviter les hospitalisations inutiles et améliorer la qualité du suivi des patients résidents.

Actuellement, 94 sites sont équipés.

L'accompagnement au déploiement

Le développement de la télémédecine en région passe par 2 leviers d'action :

  • le financement par l’aide à l’investissement (achat de matériel) et la rémunération des actes (télé expertise et téléconsultation),
  • le déploiement et les usages sur le terrain.

Le déploiement de la télémédecine en région Centre-Val de Loire concerne les thématiques suivantes : filières gériatriques, dermatologie, plaie et cicatrisation, psychiatrie, neurologie - AVC, néphrologie, cardiologie et ophtalmologie.

Pour assurer une présence soignante pérenne et continue, le plan d'accès aux soins mise également sur le développement des maisons de santé pluri-professionnelles, des centres de santé et de tous les modes d’exercice coordonné.

En ARS Centre : 

  • 65 MSP dont 55 ont bénéficié d’un financement par l’État et la Région
  • et 53 centres de santé dont 7 pluri-professionnels sont en fonctionnement au 1er juillet 2017.
Carte d'implantation des maisons de santé pluridisciplinaires en région Centre Val de Loire