Agir pour la santé de tous

Les actions mises en oeuvre par l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes

Article
Visuel
Photo de Grenoble, le long du pont
Pour mettre en oeuvre le Plan pour renforcer l'accès territorial aux soins et bâtir des projets au plus près des besoins des populations ; l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes et ses partenaires ont déjà mis en place des mesures concrètes.
Corps de texte

La région Auvergne-Rhône-Alpes compte 7,8 millions d’habitants, dont 80 % se concentrent en zone urbaine et périurbaine. Les zones rurales et montagneuses, qui couvrent la majorité du territoire, sont principalement concernées par le déclin de la démographie médicale.
La situation de santé en Auvergne-Rhône-Alpes apparaît globalement plus favorable qu’en France métropolitaine.

Les chiffres clés de la région Auvergne-Rhône-Alpes

Les professionnels de santé :

  • 130 000 professionnels de santé  
  • dont 26 000 médecins généralistes et spécialistes
  • et 78 000 Infirmiers libéraux et hospitaliers

Les dépenses de santé en 2015

23 milliards d’euros de dépense de santé en Auvergne-Rhône-Alpes. Soit :

  • 2935 € /hab. (2999 € au niveau national)
  • 11,6 % des dépenses nationales
  • 8 % financé par l’Assurance maladie

Que ce soit pour aider les professionnels de santé à s’installer ou exercer dans les zones en tension, développer l’usage du numérique, favoriser une meilleure organisation des professions de santé pour assurer une présence soignante pérenne et continue ; ou construire des projets innovants au plus près des besoins des populations ;  l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes

et ses partenaires ont déjà mis en place des mesures concrètes :

  • Par exemple : l’ARS a expérimenté la vaccination contre la grippe par les pharmaciens. Plus de 2 000 pharmaciens ont vacciné 98 500 personnes contre la grippe, en officine, d’octobre 2017 à janvier 2018.

  • Pour accompagner les professionnels qui souhaitent exercer en mode regroupé : l’ARS est ses partenaires ont déjà mis en place 173 maisons et pôles de santé pluriprofessionnels et 223 centres de santé.

Le docteur Sophie Augros, médecin généraliste, Thomas Mesnier, député de Charente et Elisabeth Doineau, sénatrice de Mayenne, ont été missionnés par la Ministre des Solidarités et de la Santé pour porter le plan auprès des acteurs de terrain et relayer les bonnes pratiques auprès du comité national de suivi des actions locales. En déplacement dans la région Auvergne-Rhône-Alpes pour découvrir une partie des actions pilotées par l’ARS, les délégués ont visité la Maison médicale de l’enfant à Ecully.