Agir pour la santé de tous

Le moustique tigre, vecteur de maladies

Actualité
Date de publication
Visuel
L'ARS vous aide à tenir le moustique tigre loin de vous
Lutter contre la prolifération du moustique-tigre est une des missions de santé publique des agences régionales de santé.
Corps de texte

Vous pensez avoir observé un moustique tigre? Signalez-le !

http://www.signalement-moustique.fr/ : c'est le portail du ministère des solidarités et de la santé pour signaler la présence du moustique tigre et surveiller sa prolifération.

L’ensemble de la population peut participer à la surveillance de cette espèce afin de mieux connaître sa répartition. il s'agit d'une action citoyenne permettant ainsi de compléter les actions mises en place.

 

Originaire d’Asie, le moustique tigre s’est développé depuis 2004 de manière significative en métropole où il est désormais présent dans 30 départements.

Pour limiter le risque d’importation et d’implantation des maladies dites vectorielles transmises par des moustiques, le ministère chargé de la santé a mis en place un dispositif de surveillance. Sur le terrain, ce sont les agences régionales de santé qui coordonnent la lutte contre la prolifération, en lien avec les services territoriaux (préfecture, conseils départementaux, collectivités...)

Le dispositif de surveillance repose sur trois grands axes : la détection précoce de la présence de ces moustiques vecteurs, une surveillance des cas humains de maladies qu’ils véhiculent (dengue, chikungunya…) et une sensibilisation des personnes résidant dans les zones où ces moustiques sont présents et actifs.

En matière de prévention collective, il s'agit de supprimer les gîtes larvaires à l’intérieur et autour de son habitat (les zones d’eau stagnante comme les dessous de pots, les déchets, les gouttières, etc.) C’est le moyen le plus efficace pour diminuer la densité de moustiques.

Le “moustique tigre » peut être vecteur de maladies comme le zika, la dengue et le chikungunya.

En effet le moustique tigre peut contracter un virus lorsqu’il pique une personne contaminée. Il  devient ainsi capable de transmettre la maladie dans le proche voisinage en piquant des personnes saines.

Le moustique qui vous pique est né près de chez vous!

Le moustique tigre se développe surtout en zone urbaine, dans de petites quantités d’eau, et se déplace peu au cours de sa vie (100 mètres autour de son lieu de naissance).

Toute la population peut participer à la surveillance de cette espèce pour mieux connaître sa répartition.

Vous résidez en métropole et pensez avoir observé un moustique tigre dans votre commune ? Signalez-nous sa présence sur : http://www.signalement-moustique.fr/

Dépliant de l'agence régionale PACA sur les gestes à adopter pour éviter la prolifération des moustiques et éviter les piqûres

Aller plus loin

Liens utiles