Logo ARS


Le parcours santé des aînés : améliorer le suivi des patients avec l'expérimentation Paerpa

Le 26 septembre 2014, Marisol Touraine, Ministre en charge de la santé, a lancé en région Centre, le premier Parcours  PAERPA de France.
 

Améliorer le suivi des personnes âgées de 75 ans et plus

Le dispositif PAERPA a pour objectif d’améliorer la prise en charge des personnes âgées en risque de perte d’autonomie, en mettant fin aux difficultés ou ruptures dans leur prise en charge.

En partant des besoins de la personne et de ses aidants, les différentes actions mises en œuvre visent ainsi à mieux coordonner les multiples intervenants en ville, à l’hôpital, ou dans le médico-social. En particulier, les professionnels de santé en ville s’organisent pour éviter un recours excessif à l’hospitalisation – souvent dommageable pour l’autonomie des personnes âgées.

Neuf ARS pilotes

Au-delà des personnes de plus de 75 ans, le dispositif PAERPA, en cherchant à faire bénéficier les personnes des bons soins, par les bons professionnels, dans les bonnes structures, au bon moment, le tout au meilleur coût, préfigure toute démarche d’amélioration du parcours de santé des patients.

Il est expérimenté par neuf ARS* depuis septembre 2013, sur la base d’un cahier des charges national.

 

*Les ARS pilotes : Pays de la Loire, Midi-Pyrénées, Centre, Ile-de-France, Lorraine, Aquitaine, Limousin, Nord-Pas-de-Calais, Bourgogne.

Numéro unique, frais d'hébergement... des actions concrètes déjà en place

Des actions concrètes sont mises en place depuis octobre 2014 pour organiser le parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d’autonomie (PAERPA) : numéro unique pour les professionnels de santé, repérage des situations à risque par les professionnels du domicile, prise en charge des frais d'hébergement temporaire en sortie d'hospitalisation de court séjour en sont quelques exemples.